bcde





Colloque inaugural - 2010


L’institut thématique multiorganisme Biologie cellulaire, développement et évolution (ITMO BCDE) a pour vocation de coordonner les recherches et d’établir un état des lieux des recherches dans ces domaines, et de proposer des actions concrètes afin d’améliorer les performances et la compétitivité de la recherche française et d’assurer une bonne coordination entre tous les organismes et établissements concernés par ces thématiques.

Cet institut était alors animé par une équipe de direction qui comprend André Le Bivic, directeur de recherches au CNRS, Dominique Daegelen, directrice de recherches à l’Inserm et Christine Lemaitre respectivement directeur, directrice adjointe et chargée de mission auprès de cet institut.

Les domaines de compétences de l'ITMO BCDE sont centrés autour des notions de l’organisation et du fonctionnement des cellules eucaryotes et de leur intégration éventuelle dans un organisme. Il nous est apparu que l’étude du développement des organismes pluricellulaires ne pouvait être déconnectée des connaissances des mécanismes cellulaires car la cellule est la structure de base de la morphogenèse du vivant et de l’organisation des tissus. Un des buts majeurs de l’institut est de promouvoir une vision intégrée du fonctionnement des êtres vivants pluricellulaires et de favoriser les recherches pouvant amener à une étude des mécanismes du niveau des complexes moléculaires à l’organisme entier sans rupture d’observation. Cet enjeu est crucial pour la biologie du XXIème siècle et aura pour conséquence, s’il est atteint, de révolutionner notre approche des systèmes vivants et de leur conception naturelle ou artificielle.

2009 a été l’année de la célébration du bicentenaire de la naissance de Charles Darwin et 150 ans après la publication de l’Origine des espèces, il semble important de rappeler que tous ces mécanismes à l’œuvre dans les cellules ont évolué et se sont diversifiés au cours du temps, et qu’essayer de retrouver les traces de cette évolution dans les comportements des espèces actuelles est un défi majeur pour la biologie. Au-delà de la célébration de la figure centrale de Charles Darwin il convient, à travers le renouveau du concept de l’épigénétique, de rappeler que 2009 a été aussi le bicentenaire de la publication de l’ouvrage majeur de Jean-Baptiste de Monet chevalier de Lamarck, Philosophie zoologique, précurseur dans la lignée des biologistes de l’évolution.

Télécharger le programme de la journée



Site par ID-Alizés